Que vous aimiez lire au bord de la piscine, sur les berges d’une plage, dans un parc, dans le confort de votre foyer ou bien installé au patio culturel Mercier-Est ou au patio culturel Hochelaga-Maisonneuve, nos bibliothèques regorgent de trésors littéraires qui n’attendent qu’à être découverts et de bibliothécaires passionnés qui sauront vous guider. On est allé faire un tour du côté de la bibliothèque Langelier pour voir ce que les spécialistes avaient à nous conseiller en matière de lectures estivales!

Roman graphique et halte dans le monde littéraire

Mariane Engrand, bibliothécaire à la bibliothèque Langelier, nous propose de plonger dans l’univers coloré d’un superbe roman graphique estival ainsi que dans un suspense mystérieux à saveur littéraire.
Une longue canicule, Anne Villeneuve, Montréal, Mécanique générale, 2017, 213 p.

« Il s’agit de la première bande dessinée pour les adultes de cette illustratrice de livres jeunesse. Elle raconte l’histoire d’une jeune femme qui quitte les Îles de la Madeleine pour venir s’établir à Montréal. Son héroïne, Marie-Hélène, vivra le déracinement, la solitude, la découverte de la ville et fera la rencontre de quelques personnages colorés. L’action se déroule sur quelques jours durant une canicule.

Le récit, à saveur intimiste et réaliste, permet au lecteur de percevoir Montréal autrement, à travers les yeux de cette Madelinienne fraîchement débarquée. Elle offre une incursion toute personnelle sur la perception que peut avoir une nouvelle arrivante sur les Montréalais. L’illustration d’une grande qualité saura à coup sûr vous charmer. »

Le mystère Henri Pick, David Foenkinos, Paris, Gallimard, 2016, 285 p.

« Un bibliothécaire breton collectionne tous les documents qui n’ont pas été retenus par une maison d’édition et il a ainsi constitué une petite bibliothèque de ces manuscrits refusés. Une jeune éditrice s’intéresse à l’un de ses titres et amorce des recherches pour retrouver son auteur. Or, Henri Pick est mort. Elle apprend également que cet auteur n’avait aucune affinité avec la littérature. Quel mystère se cache donc derrière cet écrivain. Elle publiera le texte qui connaîtra un grand succès, ce qui accentuera la charge mystérieuse qui auréole cet auteur particulier.

Un roman savoureux qui permet au lecteur de pénétrer dans le monde littéraire, un suspense qui tient en haleine et qui révèle aussi beaucoup d’humour. Une excellente lecture pour les beaux jours d’été. L’auteur a aussi publié en 2018 Vers la beauté, une histoire qui prend racine au Musée d’Orsay et qui aborde le milieu de l’art visuel. »

Une nouvelle collection pour les ados

La bibliothèque Langelier offre une toute nouvelle section pour les lecteurs : les romans pour adolescents. Que vous cherchiez un roman policier, fantastique ou humoristique, vous trouverez fort probablement un titre à votre goût dans cette collection! Nous avons demandé à Jessica Lecavalier, bibliothécaire, de nous présenter deux suggestions.

Les pluies, Vincent Villeminot, Paris, Fleurus, 2016, 339 p.

« Imaginez une pluie forte, une averse qui n’en finit plus. Depuis plus de huit mois, il pleut partout sur Terre. Les cours d’eau gonflent, les berges sont inondées et certaines villes maritimes sont évacuées. Malgré tout, la vie continue sans trop de bouleversement pour Kosh et sa famille, qui vivent loin dans les terres. Jusqu’à ce qu’un matin, l’averse redouble de vigueur. Les autorités forcent l’évacuation, malgré l’absence des parents de certains jeunes. Préférant attendre le retour de leurs parents, Kosh, son jeune frère et leurs amis se retrouvent rapidement cernés par les eaux. Ils doivent partir. Commence alors pour eux une lutte contre la pluie. Sans répit, ils devront résister au froid, à la faim et aux autres sinistrés, souvent mal intentionnés.

À la fois roman d’anticipation et suspense, Les pluies de Vincent Villeminot met en scène des personnages aux caractères très forts. L’écriture vive et précise de Villeminot permet de si bien ressentir l’urgence et le désespoir vécus par Kosh que la lecture en devient presque insoutenable par moment. Pour amateurs d’émotions fortes. »

Ces liens qui nous séparent, Ann Brashare, Gallimard, 2017, 327 p.

« Plus récent roman de l’auteur de la série Quatre filles et un jean, Ces liens qui nous séparent présente l’histoire d’une famille avec des liens complexes. Depuis leur naissance, Sasha et Ray passent leurs étés dans la même maison de vacances, à Long Island. Ils dorment dans la même chambre, jouent aux mêmes jeux et lisent les mêmes livres. Ils partagent même leurs trois sœurs aînées. Mais Sasha et Ray ne se sont jamais rencontrés, du moins jusqu’à cet été.

Le cadre du roman place immédiatement le lecteur en mode vacances : village côtier, plage et personnages attachants constituent le cœur de ce récit. Fresque familiale et histoire d’amour quasi impossible, Ces liens qui nous séparent alterne entre scènes rigolotes et révélations surprenantes. De lourds secrets font surface, ajoutant ce qu’il faut d’intrigue pour nous donner envie de lire le livre d’un seul coup. Un roman à la fois léger et divertissant. »

Bonne lecture!