La maison de la culture Mercier de nos jours. Crédits photo : courtoisie de la maison de la culture Mercier.

Les maisons de la culture font partie du plus important réseau municipal de diffusion culturelle au Québec. Ce sont des lieux d’échange et de partage, et leur mission principale est de rendre la culture accessible à tous, en tout temps. Cette année, la maison de la culture Mercier fête ses 30 ans! Trois décennies de spectacle de projets, de résidences artistiques et bien plus encore! Pour nous en parler, nous avons rencontré avec Julie Gauthier, agent culturel qui officie au sein de l’établissement depuis 25 ans.

Guidée par la passion

« J’ai manqué seulement les cinq premières années », s’exclame Julie Gauthier en riant. « J’ai fait mon stage universitaire ici et, par la suite, j’y suis restée neuf ans en tant qu’assistante aux événements culturels. Puis, en 2002, j’ai eu le poste d’agent culturel. Ça va donc faire 17 ans que j’occupe cette fonction. » En un quart de siècle d’exercice, la passion d’offrir aux citoyens une diversité culturelle en chanson, théâtre, danse, cirque, musique du monde et autres disciplines artistiques n’a jamais quitté Julie Gauthier.

Crédits photo : courtoisie de la maison de la culture Mercier

« Moi, je suis native du quartier, alors je fais souvent la blague que c’est ma maison », raconte l’agent culturel. « J’ai toujours travaillé pour le quartier et l’arrondissement. C’est la passion qui m’a amenée ici et ça s’est transformé en parcours de vie. »

30 ans d’histoire(s) et d’événements

« Il y a eu tellement d’événements coups de coeur que c’est dur d’en choisir un seul », affirme Julie Gauthier. C’est sûr que le passage de Michel Louvain au moment de la fête des Mères, dans le cadre du Festival Âges et culture, c’était un grand moment. C’était un invité surprise, alors il fallait voir le visage des gens quand le rideau s’est ouvert et que c’est Michel Louvain qui est apparu devant eux dans leur salle de quartier! Ça a fait tout un émoi chez les dames du public ».

Michel Louvain cueillant ses fans par surprise au Festival Âges et culture. Crédits photo : courtoisie de la maison de la culture Mercier

« Parmi les événements marquants, on peut noter la naissance de l’école et les arts, l’un de nos organismes partenaires les plus importants puisqu’il existe depuis 25 ans », explique Julie Gauthier. Grâce à ce partenariat, la maison de la culture offre à toutes les écoles primaires et les garderies du quartier trois représentations par an par enfant. Aussi, on peut retenir le Festival Âges et culture, qui a duré pendant 20 ans, et qui a été créé pour briser l’isolement des personnes âgées. Ce sont quand même deux événements assez marquants pour la maison de la culture. » Une offre et une diversité qui n’a cessé d’augmenter avec les ans. « Récemment, on peut noter l’inauguration du Patio culturel ainsi que tout le développement de la programmation estivale, qui s’est fait dans les cinq dernières années. »

Permettre la transmission

La maison de la culture Mercier à la fin de sa construction en 1989. Crédits photo : courtoisie de la maison de la culture Mercier

« Ce qu’on a beaucoup développé également, ce sont les résidences d’artistes, et je trouve qu’on n’en parle pas assez souvent, car c’est un travail que l’on fait dans l’ombre », affirme l’agent culturel. « Et on accueille toutes les disciplines: théâtre, musique, danse, etc. Cela permet aux artistes de bénéficier des installations, des infrastructures et des équipements pour peaufiner ou pour créer leurs œuvres, et ensuite partir en tournée. La salle de création est pratiquement occupée à temps plein tout au long de l’année! »

En effet, que ce soit au niveau des artistes ou des usagers, la transmission semble faire partie de l’ADN de la maison de la culture Mercier! « Il y a 25 ans, les premiers enfants ne connaissaient pas forcément la maison de la culture. C’est pour ça qu’on est allé les chercher directement sur les bancs d’école. Aujourd’hui, ils viennent avec leurs enfants à leur tour! », s’exclame Julie Gauthier. « Voir le citoyen s’épanouir à chacune des représentations, ça fait partie de notre motivation travail. On est constamment en lien avec les citoyens. »

30 ans et un nouveau visage!

Actuellement en travaux pour se refaire une beauté, la maison de la culture Mercier pourra accueillir à nouveau le public à compter du 30 septembre. « La grande salle a fait peau neuve avec la construction d’une nouvelle régie et de nouveaux bancs », affirme l’agent culturel. Les gens ont bien hâte de voir la salle rénovée! Pour souligner ce 30e anniversaire, on a vendu les billets pour le spectacle de Zachary Richard le 19 octobre prochain à 30 $, et c’est déjà complet! », nous a confié Julie Gauthier avec fierté.