La saison de Station Vu tire à sa fin! C’est le 15 juin prochain que se termineront les activités du cinéma de quartier avant de revenir en force à l’automne 2018. Qu’est-ce qu’on nous réserve pour ces dernières semaines? En voici les grandes lignes.

Finir en beauté

Pour ces deux dernières semaines, l’équipe de Station Vu vous invite d’abord à une soirée brésilienne! Il y aura une projection du documentaire À contre-marée qui suit la nageuse paralympique Verônica Almeida qui a été décorée d’une médaille de bronze à Pékin en 2008. Depuis, elle a cumulé les honneurs. Le film est réalisé par Claudia Gama, une Brésilienne installée à Montréal. La projection sera précédée par une performance de Diogo Ramos, un musicien qui fait de la samba. Le 8 juin prochain, ce sera l’occasion d’y aller de quelques déhanchements avant de plonger dans le documentaire fascinant de Gama.

Et le 15 juin, pour terminer la saison, ce sera soirée de première à Station Vu! Le réalisateur Ara Ball viendra présenter son premier long métrage intitulé Quand l’amour se creuse un trou, qui compte dans sa distribution France Castel, Robert Naylor, Julie Le Breton et Patrice Robitaille. Ce premier long métrage rappelle Harold et Maude puisqu’il s’agit d’une histoire d’amour transgénérationnelle.

Pour compléter la programmation, les cinéphiles seront invités, les 7 et 8 juin, à des projections de Eye on Juliet, le plus récent film de Kim Nguyen, qui raconte la relation entre un opérateur de robots de sécurité et une jeune femme sous l’emprise d’un homme beaucoup plus vieux. Puis le 2 juin, il y aura Le Redoutable, qui se situe aux alentours des événements de mai 1968 avec comme biais la vie de Jean-Luc Godard, figure de proue des cinéastes de la Nouvelle Vague.

« On a créé un monstre ! »

Ce n’est pas nous qui le disons, c’est Julie-Andrée Héroux, la chargée de projet sur Station Vu. Lorsqu’elle parle de « monstre », elle parle de l’engouement qu’a suscité le nouveau café attenant à la salle de projection. Cela permet à tous de venir prendre un petit café, écouter un artiste musical et discuter avant la présentation du film. Cette combinaison crée une atmosphère très joviale qui se transporte par la suite à l’intérieur de la salle de cinéma.

L’année 2017-2018 a été une année bien remplie, tant au niveau du taux de fréquentation que la quantité de films qu’a proposé Station Vu. Une lancée impressionnante que l’équipe a bien l’intention de reprendre en septembre prochain!

Droit devant

Malgré les réussites de l’année qui s’achève, l’équipe a déjà en tête les prochaines étapes quant à son développement. Une des priorités est d’intéresser les jeunes publics, principalement du secondaire ou du collégial, à ce mode de diffusion. Leurs habitudes de consommation en matière de cinéma ont beaucoup changé et Station Vu veut créer des ponts avec ce public plus difficile d’approche. Pour surmonter ces obstacles, l’équipe a l’intention de procéder par médiation culturelle. En plus de continuer à présenter des films de grande qualité!

Pour tout savoir sur Station Vu, c’est par ici.