Entre septembre 2016 et février 2017, l’écrivain Joël Casséus était en résidence à la bibliothèque Langelier. L’auteur proposait des ateliers d’écriture et agissait en tant que médiateur culturel. Au terme du projet, les usagers de la bibliothèque étaient invités à participer à l’écriture d’un recueil de nouvelles. Un projet possible grâce à l’implication du Conseil de arts de Montréal, de la Direction des bibliothèques de Montréal et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Le recueil Oser l’écriture, lancé le 7 septembre à la bibliothèque Langelier, marque donc l’aboutissement de ce projet collaboratif. Au terme de la résidence, chacun des participants a remis une nouvelle à Joël Casséus qui avait pour mission de les rassembler. Cet ouvrage est donc le fruit de multiples rencontres et l’union de voix hétéroclites des gens de l’arrondissement.

Les histoires rassemblées visent à partager diverses expériences sensibles et invitent le lecteur à réfléchir sur l’empathie et l’ouverture, thématiques centrales du recueil. Une belle initiative! Bonne lecture!