Le mois d’octobre est synonyme de couleurs mirobolantes, de courges savoureuses et d’Halloween, mais dans les bibliothèques de la Ville de Montréal, c’est aussi le mois de l’accessibilité universelle. Qu’est-ce que ça veut dire, ça ? Nous nous sommes entretenus avec Amélie Harbec, chef de section des bibliothèques Maisonneuve et Hochelaga pour en apprendre un peu plus.

Qu’est-ce que ça mange en hiver l’accessibilité universelle ?

Comme nous le rappelle Amélie Harbec, les bibliothèques sont un lieu de rencontre et de regroupement qui est et doit être accessible pour tous. Il faut donc porter une plus grande attention aux besoins des personnes atteintes d’un handicap physique ou mental. « On veut bâtir des ponts avec les gens qui ont un handicap pour leur montrer que la bibliothèque, c’est pour eux aussi. Ça nous permet également de tisser des liens avec des organismes qui desservent une clientèle de personnes handicapées. Et ça sert aussi à sensibiliser la population aux différentes formes de handicap. Ça remplit donc plusieurs besoins. » Derrière cet effort, il y a cette idée que la littérature et la connaissance ne sont pas réservées à une élite, mais qu’elles appartiennent à tous pour peu qu’ils veuillent s’y intéresser.

Cette sixième édition propose encore une fois plusieurs activités intéressantes. Amélie Harbec, qui siège au comité organisateur depuis les débuts, voit l’événement grandir et s’épanouir un peu plus chaque année. Par ailleurs, les organisateurs travaillent en étroite collaboration avec AlterGo, qui vise à abolir les obstacles au loisir, au sport et à la culture pour les gens atteints d’une limitation fonctionnelle. Ce partenariat s’étend aussi aux formations en service à la clientèle des employés de la Ville de Montréal. Ceux-ci sont sensibilisés aux besoins de certaines personnes qui sont atteintes d’une déficience ou d’un handicap.

 

Des activités pour tous partout dans l’arrondissement

Les microbes envahissent

Les bibliothèques proposent chacune des activités pendant le mois d’octobre. L’AQEPA (Association du Québec pour enfants avec des problèmes auditifs) fera un spectacle intitulé Les microbes envahissent !, qui est donné en langue des signes québécois. Car, comme nous le fait remarquer Amélie Harbec, les spécificités régionales doivent être respectées même en langage des signes. Peu importe que vous entendiez ou non, vous être conviés à cette représentation le samedi 7 octobre à 14 h à la bibliothèque Maisonneuve. « Il y a plusieurs langues des signes, parfois les gestes changent un peu d’une langue à l’autre, ça, c’est la version québécoise. C’est la même chose avec le braille. Le braille français et le braille anglais, ce n’est pas la même chose. Évidemment, en français, il y a les accents à faire et les contractions ne sont pas toutes les mêmes. Ça se ressemble beaucoup, mais ce n’est pas exactement la même chose. »

La bibliothèque Hochelaga offre pour sa part Le Déclic des mots, un jeu de société en braille pour les gens atteints d’une déficience visuelle. Il sera disponible en tout temps pendant le mois d’octobre. C’est une activité pour les enfants de 8 ans et plus. De plus, une activité de coloriage pour les enfants atteints d’une déficience intellectuelle aura lieu le samedi 28 octobre à 10 h 30. Sans oublier les couleurs est mené par Sandra Doucet, qui propose une réflexion et une sensibilisation à travers une activité artistique! Celle-ci sera aussi offerte à deux occasions avec des classes d’écoles de l’arrondissement. À la bibliothèque Langelier, un programme cinéclub de l’ONF propose un visionnement de courts métrages relatifs au mois de l’accessibilité le 21 octobre à 14 h. N’allez pas croire qu’il s’agit d’un documentaire. Ce sont plutôt des courts métrages qui abordent la thématique mais de manière originale.

Bref, il y en a pour tous les goûts en octobre. Nous vous laissons aussi les informations complètes sur les activités!

Bibliothèque Hochelaga

LE DÉCLIC DES MOTS
Durant tout le mois d’octobre, demandez le jeu de société « Le DÉCLIC DES MOTS » en braille, destiné aux personnes avec déficience visuelle.
POUR LES ENFANTS DE 8 ANS ET PLUS

SANS OUBLIER LES COULEURS
Avec Sandra Doucet
Atelier de coloriage d’œuvres de créateurs avec déficience intellectuelle
POUR LES ENFANTS DE 4 ANS ET PLUS ACCOMPAGNÉS DE LEURS PARENTS
SAMEDI 28 OCTOBRE À 10 H 30
Réflexion et sensibilisation sur la déficience intellectuelle auprès des jeunes à travers une activité artistique. Échange après l’atelier afin d’exprimer le ressenti, les connaissances et le regard sur la déficience intellectuelle.

Bibliothèque Langelier

PROGRAMME CINÉCLUB DE L’ONF POUR LES ENFANTS
PROJECTION DE COURTS MÉTRAGES POUR LES ENFANTS DE 4 À 10 ANS ET LEURS PARENTS
SAMEDI 21 OCTOBRE À 14 H
Films présentés : Les yeux noirs, Asthma Tech et Nico la taupe

Bibliothèque Maisonneuve

AQEPA : LES MICROBES ENVAHISSENT !
SPECTACLE ET ATELIER POUR LES ENFANTS DE 6 À 10 ANS
SAMEDI 7 OCTOBRE À 14 H
Dans le cadre du mois de l’accessibilité universelle, la bibliothèque est fière d’accueillir Jaclo et Pafolie, deux clowns sourds, dans un spectacle intitulé Les microbes envahissent ! Le spectacle sera suivi d’un atelier où les participants apprendront un tour de magie et quelques mots en langue des signes québécoise. Cet événement est accessible à tous grâce à l’aide d’un interprète.
Inscription requise à votre bibliothèque.