Le 27 juillet prochain à 19 h 30, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve accueillera un concert de l’Orchestre Symphonique de Montréal (OSM) au parc de la Promenade-Bellerive. Ce concert en plein air sera animé par le célèbre comédien et animateur André Robitaille, que nous avons rencontré lors du dévoilement de la saison estivale 2017 de l’OSM.

De la musique pour tous

On associe souvent la musique classique à un public d’élite. Toutefois, avec ses concerts dans les parcs, l’OSM désire soulever cette barrière et faire rayonner la musique classique auprès d’un public plus large. Comme nous l’indique André Robitaille : « L’OSM se déplace dans les parcs depuis Wilfrid Pelletier! ». Rappelons que Wilfrid Pelletier a fondé l’organisme en 1934, alors appelé La Société des Concerts Symphoniques de Montréal.

L’OSM dans les parcs a pour but de défaire les barrières et de faire fondre les préjugés envers la musique classique : « Il faut faire comprendre au public qu’on a le droit d’être là. On a enlevé la cravate un peu serrée de l’OSM et c’est pour vous, c’est gratuit, c’est chez vous! », clame Robitaille.

D’ailleurs, le thème de cette année, Cinéma et grandes œuvres classiques, saura faire plaisir à tous.

« La musique classique est partout. Elle fait partie de nos oreilles », nous rappelle l’animateur. Sans même le savoir, cet art s’immisce dans notre quotidien, entre autres en prenant place dans nos films favoris. Le spectacle du 27 juillet prochain illustrera à quel point la musique classique se mêle naturellement au 7e art. Au programme, seront jouées des pièces musicales issues de Star Wars, 2001 L’Odyssée de l’espace, Le Discours d’un Roi et même de Titanic.

Photo par Antoine Saito

Un art à apprivoiser

Il est parfois ardu de faire apprécier la musique classique à un public plus jeune, nous confie André Robitaille, le sourire aux lèvres, en nous relatant les difficultés qu’il a à faire apprécier ce genre musical à sa fille de 14 ans. Pour lui, l’amour du classique, « ça vient avec le temps, c’est comme du vin, c’est comme le scotch ». Et s’il faut apprendre à savourer le classique, l’occasion de ce concert dans MHM est idéale pour entreprendre un premier contact et peut-être même y prendre goût…

Le porte-parole de la saison estivale nous rappelle qu’en tant que Montréalais, nous avons la merveilleuse chance d’avoir un orchestre exceptionnel et de renommée internationale dans notre communauté. « C’est l’été, on n’a pas de cravate, on est en jeans et on fait de la maudite bonne musique », ajoute-t-il. C’est d’ailleurs sans prétention que le comédien animera l’événement, avec toute la sympathie qu’on lui connaît.

 

Un événement festif et rassembleur

La saison estivale de l’OSM s’inscrit dans le cadre des festivités du 375e, ainsi que dans celui du 50e anniversaire de l’Expo 67. Cet été, l’organisation a décidé de mettre l’accent sur la ville de Montréal et souhaite faire ressortir le caractère rassembleur et accueillant de la métropole. « Une réunion, une communauté, un rassemblement. […] Il n’y a rien de mieux! », entonne le porte-parole André Robitaille. Ici, dans l’arrondissement de MHM, la musique fera office de langage universel et incitera les citoyens au rapprochement!

L’événement s’inscrit dans la tournée L’OSM dans les parcs. Le 27 juillet prochain, c’est Adam Johnson qui donnera la mesure, lui qui fut nommé en septembre dernier au poste de chef assistant de l’OSM. Le public est invité à apporter des chaises pliantes, des serviettes de plage et des couvertures au parc de la Promenade-Bellerive. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’OSM : www.osm.ca.

Photo par Antoine Saito.