Vous connaissez le Festival international de film pour enfants de Montréal? Celui-ci se déroule chaque année au début du mois de mars. Voici que l’organisation, conjointement avec la Ville de Montréal, veut offrir à tous la chance de se frotter au film d’animation et à la pixilation (stop-motion), et ce, gratuitement. Culture MHM s’est entretenu avec Jo-Anne Blouin, la directrice générale et artistique du festival, et Paule Beaudoin, coordonnatrice jeune public.

Des ateliers pour les plus jeunes qui feront l’envie des plus grands

Au cours des mois de novembre et décembre, des ateliers de films d’animation et de pixilation seront proposés dans les bibliothèques Maisonneuve et Hochelaga. Deux animateurs assureront le déroulement de l’activité, qui vise à offrir une première expérience cinématographique aux participants. « On est là pour leur donner un avant-goût de ce que c’est de faire un petit film », nous dit madame Blouin. Les enfants seront amenés à tenir la caméra, placer les accessoires et préparer le plateau. Bref, tout ce qu’il faut pour ensuite tourner le film! Madame Blouin précise : « Il en résulte un film complet qui est monté par l’équipe et les enfants peuvent l’écouter en lien privé qu’on leur envoie par courriel. »

Dans un premier temps, les dimanches 5 novembre et 3 décembre, les participants pourront s’initier au film d’animation. À partir du scénario proposé par l’équipe du FIFEM, ils construiront leur propre film. Une chance unique d’expérimenter cette portion parfois mal connue du cinéma! Puis, les dimanches 19 novembre et samedi 2 décembre, ce sera au tour de la pixilation d’être à l’honneur. Mais qu’est-ce que la pixilation? Eh bien, c’est ce qui est communément appelé du stop-motion. Les jeunes créeront les images nécessaires en déplaçant des objets ou des personnages. Des photos sont prises au ralenti, puis tout est accéléré. Cela donne un résultat aussi divertissant qu’impressionnant. N’oubliez pas de vous inscrire! C’est primordial pour participer à l’activité. (voir au bas de l’article)

 

Faire et regarder du cinéma

En plus des ateliers proposés, le FIFEM organisera des projections de films ayant été à l’honneur lors de la précédente édition. Ce sera votre chance de voir ou revoir Monsieur Grenouille, un film qui nous vient tout droit des Pays-Bas et de la Belgique! Oui, l’international sera à l’honneur! Madame Blouin est consciente des défis que cela pose: « Ce film n’a jamais été présenté en salle. On a la chance de pouvoir le voir en version française. C’est un film qui s’adresse à un public assez large. Ce ne sont pas tous les enfants qui ont vu des films étrangers, alors il faut y aller doucement. »  Monsieur Grenouille est une belle façon de plonger dans cet univers riche et fascinant.

Le Québec est aussi à l’honneur avec le film d’animation Le Coq de St-Victor de Pierre Greco. Celui-ci met à l’œuvre des voix bien de chez nous comme Anne Dorval, Guy Nadon, Guy Jodoin et Mariloup Wolfe. Un film rempli d’humour et de péripéties plus loufoques les unes que les autres!

Ces activités sont d’excellentes façons de se rappeler que nos bibliothèques sont plus qu’un endroit pour les livres : « Les bibliothèques sont des lieux de vie. Fini le temps où on ne pouvait parler dans la bibliothèque! Ce genre d’initiative invite les gens à se réapproprier les lieux. Ces films sont souvent adaptés de la littérature jeunesse, donc le lien est naturel. » Les projections sont ouvertes à tous et sont gratuites. Par contre, pour les ateliers, il est primordial de s’inscrire auprès des bibliothèques Maisonneuve (514 872-4214) et Hochelaga (514 872-3666). Ne manquez pas ces activités enrichissantes!

Liens des activités :

Bibliothèque Maisonneuve

Dimanche 5 novembre – 10 h 30 : Monsieur Grenouille, 14 h : Activité de film d’animation

Dimanche 19 novembre – 10 h 30 : Le Coq de St-Victor, 14 h : Activité de pixilation

Dimanche 3 décembre (mêmes activités que le 5 novembre) – 10 h 30 : Monsieur Grenouille, 14 h : Activité de film d’animation

Bibliothèque Hochelaga

Samedi 2 décembre – 10 h 30 : Le Coq de St-Victor,  13 h : Activité de pixilation