Tout au long du mois de mai, les bédéphiles seront conviés à visiter l’ensemble du réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal afin d’aller à la rencontre des petites merveilles du 9e art. Au menu des 45 bibliothèques de notre métropole en soif de culture, une foule d’activités pour petits et grands vous attendent… autour de la bande dessinée!

Depuis 2012, cet évènement hétéroclite, qui célèbre cette année sa 6e édition, s’avère une belle façon de forger les liens entre les bibliothèques de Montréal, le Festival de la bande dessinée de Montréal ainsi que les partenaires du monde de la bande dessinée… et vous, chers lecteurs de planches à dessin!

«L’idée est d’éveiller notre clientèle à la belle variété de nos collections et activités tournant autour de la BD, et de les encourager à participer au FBDM de Montréal. L’évènement est devenu une façon pour les bibliothèques de continuer à faire la promotion de nos collections de BD et de mieux faire connaître cette forme d’art», nous informe Maxime Beaulieu, bibliothécaire à la division des programmes et services aux arrondissements.

À la bibliothèque Hochelaga, à titre d’exemple, on y retrouve près de 2 600 bandes dessinées, ce qui représente environ 9 % de la collection de la bibliothèque, qui totalise 29 300 documents. «Les prêts de bandes dessinées à la bibliothèque représentent plus de 19 % des prêts totaux. Nos lecteurs sont donc très friands de BD! Dans les 45 bibliothèques de la ville, il y a plus de 390 000 bandes dessinées sur plus de 4 millions de documents». Avec la quantité faramineuse de prêts disponibles aux usagers montréalais, cela prouve hors de tout doute que le 9e art est toujours fort en demande de nos jours, majoritairement chez les jeunes, certes, mais aussi chez les grands, qui peuvent bénéficier d’un large éventail de BD pour adultes.

À la bibliothèque Maisonneuve, une activité gratuite pour les adultes a été organisée. En effet, un après-midi de création en direct aura lieu où six auteurs de bande dessinée se lanceront le défi de réaliser, assembler et multiplier un fanzine à douze mains. L’activité L’usine à zines aura lieu le 18 mai de 14h30 à 18h30.

Section BD pour petits et grands

Rajae Sayagh, bibliothécaire à la bibliothèque Hochelaga, vous invite d’ailleurs à venir découvrir, en famille, la grande collection de BD offerte, puisque les jeunes peuvent y faire la lecture dans un coin BD spécialement aménagé, partager leurs titres favoris et même dessiner leurs personnages préférés tout en les affichant à la bibliothèque une fois complétés! Elle soutient d’ailleurs que les choix de bandes dessinées offerts «reflètent le goût et les besoins de [leur] clientèle, et [qu’ils] ne cessent d’ajouter des collections et d’en compléter d’autres». Venez donc y faire votre tour, vous y trouverez assurément chaussure à votre pied!

De plus, Maxime Beaulieu nous assure qu’ils cherchent toujours à faire connaître la production québécoise, qu’il trouve très dynamique. «Nous incluons des BD québécoises dans nos dépliants et listes de suggestions, en plus de l’offre variée de bandes dessinées américaines, européennes et japonaises. Cette année, en particulier, nous voulons mettre de l’avant la BD historique pour faire découvrir les univers riches du passé par le biais de la bande dessinée d’ici et d’ailleurs».

En plus des collections à votre portée, vous êtes conviés à prendre part à une multitude d’activités selon l’endroit, et ce, pour tous les âges, allant d’expositions, de suggestions de lectures, d’ateliers d’initiation à la BD, de rencontres avec des auteurs et de jeu-questionnaire Génies en BD.

«Chaque année, nous attirons bon nombre de curieux qui tombent en amour avec les petites bulles et qui grossissent par le fait même le rang des lecteurs».