Cela fait maintenant 10 ans que la compagnie de théâtre la Comédie Humaine et la maison de la culture Mercier œuvrent ensemble pour soutenir le théâtre et démocratiser les arts de la scène. Sylvie Longtin, co-directrice et directrice au développement et à la clientèle de la Comédie Humaine, nous parle de cette précieuse collaboration.

Comment le partenariat entre la maison de la culture Mercier et la compagnie s’est-il mis en place?

Ce n’est pas compliqué : c’est grâce à Julie Gauthier (agente culturelle à la maison de la culture Mercier ndlr). Elle est très impliquée dans le milieu du théâtre. Quand Martin Lavigne a lancé la Comédie Humaine, elle nous a tout de suite proposé une résidence.

La mission de la compagnie est de « démystifier, sensibiliser et éduquer » le public au théâtre, comment l’entente vous a permis de/aidé à  réaliser cette mission?

Notre mission est de rendre le théâtre accessible et la maison de la culture offre du théâtre gratuitement. Notre collaboration s’est mise en place naturellement. On remarque que le théâtre est bien souvent associé à une activité élitiste. Notre créneau, c’est le théâtre de répertoire, on joue des œuvres qui ont marqué le temps. La maison de la culture nous permet de jouer face à un public chaleureux et réceptif qui n’aurait pas forcément les moyens d’aller au théâtre autrement.

Comment avez-vous vu évoluer le public de la maison de la culture?

Le public de la maison de la culture est extraordinaire! On a toujours hâte de le retrouver. Parce que nous avons des fidèles! Je pense qu’on a réussi à créer « une marque » dans le sens où les gens nous associent à du théâtre accessible et convivial. Pour preuve : la représentation de la semaine prochaine est déjà complète!

Quels sont vos souhaits et projets communs pour les années à venir?

On aimerait bien passer à deux représentations grand public par an, le samedi et le dimanche, par exemple. On se sent vraiment bien dans cette collaboration, comme les « adoptés » de la maison, même si on n’est pas les seuls artistes en résidence à la maison de la culture Mercier. Notre entente est pérenne.

La souricière, d’Agatha Christie, sera jouée à la maison de la culture Mercier le 8 octobre à 20 h. 

Avec : Sonia Vigneault, Guillaume Champoux, Louise Deschâtelets, Jean L’Italien, Richard Robitaille, Marcel Girard, Stéphanie Crête-Blais et Marc-François Blondin
Mise en scène : Michèle Deslauriers