Alors que La Bolduc revit au grand écran dans le nouveau film de François Bouvier, on nous permet de redécouvrir son répertoire à la bibliothèque Maisonneuve à travers l’animateur et violoniste Mathieu Gaudreault lors de l’atelier « La Bolduc en musique », le 21 avril prochain.

De nos jours, on associe beaucoup plus La Bolduc aux veillées du jour de l’An avec ses reels et ses cuillères à bois. Pourtant, on pourra replonger directement dans les années 40 en plein printemps et redécouvrir ces classiques en famille.

Mathieu Gaudreault propose aux familles des rendez-vous mensuels de musique traditionnelle dans le quartier sous forme d’éveil musical. Cette fois-ci, la bibliothèque Maisonneuve l’a mandaté pour mettre sur pied un atelier entièrement dédié au répertoire de La Bolduc. « Je fais beaucoup de musique trad, donc il n’y a qu’un petit pas à faire pour arriver à La Bolduc, nous raconte-t-il. Je ne suis pas le plus grand spécialiste de son répertoire, mais je l’ai écouté beaucoup, même avec ma jeune fille. »

L’activité portera entièrement sur l’univers de la Bolduc. Elle qui créait des chansons inspirées de quotidien, Mathieu Gaudreault proposera notamment aux enfants de partager des bribes de leur quotidien pour en construire une chanson spontanée. « Sinon, on va porter attention aux instruments qui étaient utilisés, apprendre un refrain… Il y a beaucoup de paroles dans ses chansons et ça va vite, donc on va sans doute s’en tenir qu’à un refrain », ricane-t-il.

Le violoniste tient toutefois à rassurer son public : cet atelier spécial est ouvert à tous et sera adapté à tous les âges. Il s’adresse à quiconque souhaite en apprendre davantage sur cette figure marquante du folklore québécois.

La Bolduc aujourd’hui

Mathieu Gaudreault ne se souvient pas exactement comment la musique de La Bolduc est parvenu à ses oreilles, mais devine que c’est par le biais de la musique trad, en recherchant de vieux vinyles. Un peu comme tout le monde, lorsqu’il pense à La Bolduc, lui aussi se prend à fredonner automatiquement Ça va venir, découragez-vous pas.

Le trad fait toujours partie du paysage musical québécois grâce à des groupes de la relève folklorique comme Les Charbonniers de l’enfer, Le Vent du nord, Les Tireux d’roches et De Temps Antan. C’est donc toujours aussi pertinent de faire découvrir à la plus jeune génération ce chapitre important de la musique québécoise. « C’est un répertoire qui est l’fun pour apprendre la musique. Je donne des cours de violons aussi et les petits airs traditionnels, c’est souvent par ça qu’on commence. »

« Je vais peut-être moderniser un peu le répertoire, mais je vais quand même rester très près de la source. Par exemple, au moment de la création d’une petite chanson, oui je vais taper du pied, mais je vais peut-être y aller d’un rythme reggae », explique l’animateur.

Quoi qu’il en soit, il y a un beau parallèle à faire en famille avec le quotidien de La Bolduc et le quotidien des familles d’aujourd’hui. C’est toujours aussi pertinent de plonger dans le passé pour mieux comprendre le présent. Et quand ça fait danser en plus, c’est d’autant plus amusant de le faire.

L’activité unique de « La Bolduc en musique » sera donnée le 21 avril prochain à la bibliothèque Maisonneuve dès 10h30. Ce sera également le moment de découvrir l’exposition spéciale sur la turluteuse entre les murs de la bibliothèque ou encore de se mettre le nez dans le livre J’ai un bouton sur le bout de la langue qui met en images la chanson du même titre.

Il est bien important de réserver sa place en appelant au 514 872-4214.