Pourquoi ne pas déménager la bibliothèque Maisonneuve dans un autre bâtiment de l’arrondissement (si le bâtiment actuel n’est pas adapté) et préserver l’intégrité architecturale de l’édifice actuel?

L’édifice qui abrite la bibliothèque Maisonneuve appartient à la Ville de Montréal. Non seulement le projet de rénovation et d’agrandissement permettra de le mettre en valeur et d’assurer sa préservation à long terme tout en permettant de bonifier l’offre de la bibliothèque, mais le projet permettra aussi d’assurer la vocation publique des lieux.

Déménager la bibliothèque impliquerait des coûts de location à long terme étant donné qu’aucun édifice municipal existant dans Hochelaga-Maisonneuve ne permettrait d’accueillir une bibliothèque du 21e siècle avec les besoins que cela suppose. L’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve ne se fera pas au détriment de son héritage historique et patrimonial.

Est-ce que l’agrandissement empiétera sur le terrain autour du bâtiment?

La superficie brute totale de la bibliothèque sera de 3 315 m2 approximativement. La superficie de la bibliothèque actuelle qui sera rénovée correspond à 1 240 m2. Quant à l’agrandissement, il représente environ 2 075 m2. L’agrandissement empiétera en partie sur le terrain autour du bâtiment mais de façon à préserver la façade historique de l’édifice.

Les éléments d’intérêt patrimonial propres au bâtiment seront-ils maintenus?

D’abord, il est important de préciser que la bibliothèque Maisonneuve n’est pas un immeuble classé inscrit au Registre du patrimoine culturel. Toutefois, la Ville de Montréal est consciente de son intérêt historique et de sa grande qualité architecturale. Ainsi, il est prévu de conserver et de mettre en valeur le bâtiment actuel. Cela dit, il devra être agrandi tout en le respectant.

Par ailleurs, il existe de nombreux exemples de bâtiments patrimoniaux ayant fait l’objet d’un agrandissement, dans Hochelaga-Maisonneuve, et dont le résultat est très intéressant. Certains projets ont même été primés.

Exemples d’agrandissements : la Caserne Letourneux, le théâtre Denise-Pelletier, la maison de la culture Maisonneuve, la Water and Power Company, etc.

Ce projet nécessitera un investissement de 23 M $. N’y-a-t-il pas d’autres priorités dans le quartier, surtout qu’on retrouve déjà deux bibliothèques dans Hochelaga-Maisonneuve?

La superficie de la bibliothèque Maisonneuve est aujourd’hui insuffisante et ne permet pas de développer sa collection et de diversifier son offre. Le bâtiment actuel n’est pas adapté à la réalité des bibliothèques modernes. L’arrondissement a la chance de voir ce projet d’agrandissement, de rénovation et de mise en valeur architecturale se réaliser grâce au financement de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture. L’arrondissement n’aurait pas eu les moyens, à lui seul, d’investir une telle somme pour un tel projet. Ce qui représente aussi une chance pour les résidents du quartier qui auront accès à un édifice public de qualité, une offre diversifiée et mieux adaptée à sa réalité :

  • L’aménagement d’une place publique et des espaces extérieurs sur le site afin « d’ouvrir » la bibliothèque sur la communauté et d’offrir davantage d’activités de socialisation;
  • Une collection élargie d’environ 15 000 documents pour une collection totale d’environ 85 000 documents
  • L’aménagement d’espaces sociaux, de rencontres et de travail, d’une salle d’apprentissage, d’une agora, d’un espace café, d’un atelier avec studio (medialab), d’un salon de lecture et d’étude et d’une salle d’animation pour les groupes scolaires par exemple;
  • L’accès à davantage de postes Internet par l’aménagement de 43 postes fixes et une offre de prêt sur place de 18 tablettes et/ou portables pour une offre totale de 61 postes (actuellement : 6 postes disponibles);
  • L’ajout de nombreuses places assises (230 places projetées versus 86 places actuellement), excluant les places assises dans les salles de travail, la salle d’animation et la salle d’apprentissage;
  • L’aménagement d’espaces dédiés aux jeunes/tout-petits et adolescents;
  • L’acquisition et l’aménagement d’une biblio mobile pour rejoindre et desservir une plus grande clientèle (pensons aux personnes âgées, aux CPE, etc.);
  • L’aménagement d’un jardin sur le toit pour des activités d’agriculture urbaine en bacs.

Pourquoi tenir un concours d’architecture pour ce projet?

En lançant un concours d’architecture pour l’agrandissement et la rénovation de la bibliothèque Maisonneuve, la Ville souhaite attirer les meilleurs talents pour convertir ce lieu magnifique en un carrefour incontournable pour l’accès à la lecture, à l’information, à la connaissance, à la culture et au loisir.

La formule du concours d’architecture permet de sélectionner des firmes sur la base de la qualité et de la créativité des projets.

Ce projet nécessitera la fermeture de la bibliothèque du printemps 2019 au printemps 2021 et la relocalisation partielle de l’actuelle collection en 2019. Qu’est-ce qui est prévu en termes de relocalisation pour permettre de continuer à offrir le service dans le quartier?

La bibliothèque sera relocalisée dans un espace temporaire, à proximité de l’actuelle bibliothèque, afin de continuer à offrir le service aux résidents durant les travaux. Différents scénarios sont actuellement à l’étude.

Qui finance le projet de rénovation et d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve?

Le projet est assumé financièrement par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel.

Quelle est la contribution de l’arrondissement de MHM?

L’arrondissement procédera à l’achat de 15 000 nouveaux documents pour la collection : un investissement de 750 000 $. La contribution financière de l’arrondissement se situe au niveau du budget de fonctionnement.

Quels sont les autres projets bénéficiant du financement dans le cadre du programme de rénovation, agrandissement et construction de bibliothèques de la Ville?

À ce jour 4 projets ont été réalisés, soit les bibliothèques :
– Du Boisé – Arrondissement de St-Laurent;
– Marc-Favreau – Arrondissement de Rosemont–Petite-Patrie;
– Saul-Bellow – Arrondissement de Lachine;
– Benny – Arrondissement de Notre-Dame-de-Grâce–Côte-des-Neiges.

Outre le projet de la bibliothèque Maisonneuve, 9 autres projets sont actuellement à l’étude ou en développement.

Où sera installée l’œuvre d’art public et comment seront sélectionnés les artistes?

Il est trop tôt pour déterminer la localisation de l’œuvre d’art, le choix de l’emplacement devant se faire avec l’architecte. Le choix de l’œuvre fera l’objet d’un concours organisé par le Bureau d’art public de la Ville de Montréal.

Aussi, quel en sera le coût?

Un montant de 127 000 $ (avant taxes) est consacré à la réalisation de l’œuvre, soit 1% du coût total de la construction de la bibliothèque.

Est-ce que les citoyens ont été consultés dans le cadre de ce projet?

Dans le cadre de ce projet, la Ville de Montréal a mis sur pied une démarche de concertation participative qui s’est réalisée en plusieurs volets et qui visait à comprendre les besoins des usagers et à penser la vocation de cette installation dans le quartier. Le laboratoire Design et société de l’Université de Montréal a d’abord réalisé des ateliers d’idéation avec des jeunes d’âge scolaire, en mars 2015, puis des entretiens avec des usagers et des non-usagers de la bibliothèque.

Des représentants d’organismes communautaires, culturels et de commerces bien implantés dans le quartier ont également pris part à une journée de codesign, le 9 avril 2015. Travail en ateliers et présentations sur l’environnement social, culturel et historique ont permis de formuler les attentes et besoins du quartier et d’échanger sur les différentes avenues proposées. Ces activités ont permis aux participants de proposer des scénarios d’aménagement pour la future bibliothèque et d’alimenter le concours d’architecture.

D’autres activités de codesign sont également prévues en 2018.