Dans le cadre des festivités du 375e, les arts montréalais sont à l’honneur et, avec Espace Vu, le 7e art ne fait pas exception! En effet, ce projet met en valeur la ville de Montréal en donnant l’affiche à des cinéastes qui se sont inspirés de notre métropole. Culture MHM vous annonce en primeur les films qui y seront présentés. Nous avons eu la chance de parler avec Julie-Andrée Héroux, chargée aux opérations chez Station Vu et aussi résidente du quartier. C’est avec enthousiasme qu’elle nous parle de la programmation d’Espace Vu, cette structure cinématographique et interactive qui s’implantera dans le décor du parc de la Promenade-Bellerive cet été. Dans ce pavillon, chaque mardi, du 27 juin au 15 août 2017, sera présenté un long métrage, pour un total de huit films au cours de l’été.

Montréal à l’honneur

Huit films pour représenter 375 ans d’histoire, inutile de dire que la tâche a été complexe. Comment résumer une ville, des millions d’histoires, de vies, d’événements… en seulement 8 films?

Julie-Andrée nous parle des critères derrière les choix du comité : « Notre objectif était de représenter Montréal, parce que, bien évidemment, cela se passe dans le cadre du 375e, en proposant des cinéastes et réalisateurs qui ont marqué le cinéma par leur choix justement de filmer à Montréal et d’y exploiter certains côtés de la ville dans leurs films ». Mais il n’y avait pas seulement un attrait pour la ville de Montréal : « Nous voulions également sélectionner des films de différentes époques », nous explique Julie-André Héroux. Par exemple, les longs métrages La vie heureuse de Léopold Z, datant de 1965, ainsi que Montréal la blanche, sorti tout juste l’an dernier, seront présentés lors des Mardis Station Vu.

Un pavillon rassembleur

Derrière ce projet, comme nous l’explique Julie-Andrée, il y a une volonté de réunir l’auditoire : « Le but est de rassembler les gens pour revivre certains instants, comme le moment où ils ont vu tel film pour la première fois. […] Il y a certains films qui sont sortis il y a quinze ou vingt ans, et on veut ramener le public aux souvenirs de cette époque ». Julie-Andrée se souvient d’ailleurs de sa propre expérience avec une des huit œuvres à l’honneur, Eldorado. « Quand je l’ai vu la première fois, je faisais partie de cette génération-là. Les protagonistes avaient le même âge que moi à l’époque. Je m’identifiais beaucoup aux personnages », s’exclame-t-elle.

Un événement à la discrétion des parents

Bien que la plupart des projections de films dans les parcs soient en général pour toute la famille, ce n’est pas tout à fait le cas avec les Mardis Station Vu. La structure audiovisuelle interactive du pavillon Espace Vu a été créée dans le but d’amuser petits et grands, mais il sera laissé à la discrétion des parents de déterminer si l’œuvre cinématographique est convenable pour un public plus jeune. « Même si ces longs métrages sont des classiques québécois, il peut y avoir des mots crus […] ils ne sont pas tous classés « public général » », nous rappelle Julie-André.
Le cinéma de quartier Station Vu a pour vocation la projection de films d’auteur et de répertoire, et ceux-ci peuvent parfois traiter de sujets principalement appropriés pour une audience adulte. « Avec le pavillon Espace Vu, on a voulu garder notre vocation. On n’a pas voulu changer ça! », nous raconte la chargée de projets. Les longs métrages présentés seront donc sept films d’auteur ainsi qu’un documentaire à la mémoire de Montréal.

______________________________________________________________________________

Chaque mardi soir du 27 juin au 15 août inclusivement, vous pourrez vous installer confortablement dans la structure d’Espace Vu, au parc de la Promenade-Bellerive afin de découvrir ou redécouvrir un classique du cinéma d’auteur. Les films seront projetés à la pénombre. En cas de pluie, les projections seront remises au lendemain. Le cinéma de quartier Station Vu fermera ses portes durant la période estivale afin de laisser toute la place au projet interactif Espace Vu.

Pour en apprendre plus sur Espace Vu, vous pouvez lire l’article de Culture MHM suivant : http://culturemhm.com/projets-du-375e-anniversaire-de-montreal-espace-vu/

La programmation :

Mardi 27 juin 2017 : Jésus de Montréal (1989), de Denys Arcand
Mardi 4 juillet 2017 : La vie heureuse de Léopold Z (1965), de Gilles Carle
Mardi 11 juillet 2017 : Montréal la blanche (2016), de Bachir Bensaddek
Mardi 18 juillet 2017 : Un zoo la nuit (1987), de Jean-Paul Lauzon
Mardi 25 juillet 2017 : Il était une fois dans l’est (1874), d’André Brassard
Mardi 1er août 2017 : La mémoire des anges (2008), de Luc Bourdon
Mardi 8 août 2017 : Eldorado (1995), de Charles Binamé
Mardi 15 août 2017 : Un crabe dans la tête (2001), d’André Turpin