La bibliothèque Langelier voit la popularité de son service de prêt de jeux de table augmenter avec ses jeux divertissants pour les jeunes et les moins jeunes. Une initiative qui s’inscrit dans le renouvellement des bibliothèques, devenues maintenant des tiers lieux; des espaces vivants qui favorisent la socialisation.

Sylvie Burelle, chef de section aux bibliothèques Langelier et Hochelaga, nous a introduit au coin réservé aux jeux de société à la bibliothèque Langelier. Le service de prêt de jeux de table bat son plein et s’explique par le fait que la grande majorité des jeux qui sont offerts ont été empruntés, nous a-t-elle souligné.

Mme Burelle spécifie que le prêt de jeux fait partie de l’ouverture des bibliothèques. « Souvent, les gens de 35 ans et plus ont tendance à croire, encore, que les bibliothèques n’offrent que le service de prêt de livres et que ce sont des endroits silencieux. Or, les bibliothèques ont beaucoup évolué dans les dix dernières années. On les désigne maintenant comme des tiers lieux, c’est-à-dire un lieu qui n’est pas la maison ni le travail, mais qui est un endroit pour venir relaxer, se divertir. »

Elle a laissé sa pensée suivre son cours en démontrant à quel point les bibliothèques s’éloignent des stéréotypes les plus ancrés dans les mémoires collectives : « On peut maintenant utiliser le cellulaire en bibliothèque. On peut y boire. Il y a une ouverture vers quelque chose qui ressemble plus à un lieu de socialisation qu’à un lieu trop collé sur l’académique. L’information demeure l’une de nos missions, mais le plaisir et le divertissement sont de plus en plus présents ».

Notre interlocutrice nous a expliqué avec fierté en quoi les employés ont changé le visage de cette bibliothèque avec l’initiative du prêt de jeux de table : « Au sein de notre personnel, nous comptons des gens qu’on appelle des « gamers », et donc qui aiment beaucoup les jeux de table ou les jeux vidéo. À partir du mois de février 2016, nous avons mis en place une collection de jeux pour le prêt. »

Roxane Cayer-Tardif, nouvelle bibliothécaire dans l’équipe de Langelier, se décrit elle-même comme une passionnée des jeux de table. « J’ai toujours apprécié les jeux de société. Il y a environ six ans, j’ai découvert les jeux de société modernes grâce à des amis très motivés. Depuis, je joue environ une fois par semaine, parfois plus. Je me tiens au courant des tendances actuelles en visitant des endroits comme La Récréation et en parcourant des sites web comme BoardGameGeek. Mais la meilleure référence, ce sont mes amis « gamers » », nous avoue-t-elle.

Benoit Desgreniers, également bibliothécaire à Langelier, explique comment il fait le choix des collections de jeux : « Ça prend une diversité intéressante qui offre autant des jeux d’ambiance, éducatifs, de stratégie, de chance, de langue que des jeux questionnaire. Il est important que le jeu ne soit pas trop complexe et qu’il ne contienne pas trop de pièces pour la gestion de la vérification. »

La durée du prêt demeure la même que pour n’importe quel document de la bibliothèque, c’est-à-dire trois semaines. Et c’est un service gratuit. Des liens internet sont à la disposition des usagers pour une explication élaborée du fonctionnement des jeux. Le retour se fait au comptoir de prêt durant les heures d’ouverture. Pour l’instant, la bibliothèque Langelier demeure la seule de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve qui offre le service de prêt de jeux.

Les habitants du quartier ont déjà appris à bien profiter du service en pleine émergence : « C’est sûr que ça suscite un engouement auprès des familles, souligne Mme Burelle, car ce sont des bons moments gratuits à passer ensemble. La période de Noël et la période de la relâche scolaire sont très populaires ! »

La bibliothèque organise d’ailleurs des activités ludiques. « Nous aimons faire des activités de jeux lors d’évènements comme la Journée internationale du jeu en bibliothèque ou le festival Montréal joue, ainsi que pendant la période estivale. Les activités permettent aux familles de s’amuser et de socialiser en bibliothèque, tout en découvrant de nouveaux jeux », nous a expliqué M. Desgreniers.

Les dernières années ont vu la popularité des jeux de société croitre, notamment avec l’ouverture du célèbre pub ludique le Randolph, en 2012, ou le Colonel Moutarde, en 2015. La création du festival Montréal joue a favorisé l’arrivée du prêt de jeux en bibliothèque. Selon Mme Burelle, l’émergence du projet est multifactorielle : « Oui, il y a un intérêt pour le jeu qui s’est beaucoup développé. On avait des jeux déjà en utilisation sur place depuis plus de 20 ans. Les bibliothèques de Montréal sont à l’origine de l’organisation du festival Montréal joue. Ça nous positionne comme acteur privilégié pour offrir un service comme celui-là. »

La bibliothèque, maintenant devenue le tiers lieu, a définitivement changé depuis l’époque où le mot d’ordre était « silence ! ». La bibliothèque Langelier a des jeux autant pour les familles, les adultes que les gamers expérimentés. Le service de prêt de jeux est une valeur sûre pour passer du temps de qualité avec nos proches, alors profitez-en et amusez-vous !